Dimanche 10 Juillet 2016

La baie de St Jean,
de Wimereux au fort d’Ambleteuse,
par la pointe aux Oies et
les dunes de la Slack.


Au départ de l’église de Wimereux


Sur les traces de "Ma Loute" ....


Vous adorerez ou détesterez "Ma Loute", un film de Bruno Dumont, sorti en mai 2016, tourné sur la Côte d'Opale et en partie dans les dunes de la Slack.

Cliquez sur l'image pour découvrir sur la vidéo de la bande annonce.




Fin de la randonnée avec retour à Wimereux.
Les photos des petites bêtes à Bernard qui passent inaperçues pour la plupart d'entre nous.

Le bembex est une guêpe fouisseuse. Elle construit un tube de 20 cms approvisionné de grosses mouches pour ses larves et qu’elle referme après chaque nourrissage.

L’ammophile des sables est ausii une guêpe fouisseuse très commune. Elle tue des chenilles pour donner à manger à ses larves dans un terrier qu’elle creuse elle-même.



Le Cuivré commun

La cicindèle hybride peut courir à 3 km à l’heure, soit 11 fois plus vite que les humains compte tenu de sa taille !
S’il n’y a pas de soleil ou s’il fait trop chaud, elle s’enterre sous le sable.
Sympa, le mâle ne s’accouple que si la femelle est consentante !



Oedemère noble
Podalonie hirsute

Le poème du jour de Bernard.








Deux révoltés dans l'affect


Dès la première montée
Un vent léger caressait,
Nous apportant la douceur
D'un début de randonnée
Prometteur.

L'on pouvait voir au sommet
La mer en basse marée,
Découvrant un estran serein
Aux noirs rochers enrochés
Au lointain.

Sur les hauteurs bien fleuries,
C'était une flânerie
Entre mer et ciel et terre
Qui se co-teintaient de gris
Fort divers.

Ensemble avec Catherine,
Nous avions l'humeur chagrine,
Devisions de nos visions,
Nos angoisses et notre spleen,
Nos passions.

Après la Slack, à l'abri,
Parmi les fleurs assorties,
Une crique dans la dune
Et une mare assoupie,
Opportune.

Vite, nous fûmes étonnés
De n’y voir virevolter
Aucun syrphe, aucun insecte :
Nous étions deux révoltés
Dans l'affect.

Ainsi près d'un pin pignon
S'échangeaient nos opinions :
La pollution, la nature,
La faune, la vie, le pognon ;
L'industrie, l'agriculture,
Pour tout, nous nous rejoignions.

Sur le monde d'aujourd’hui,
Nous donnions notre humble avis.
Nous serions restés des heures,
Nous aurions refait le monde,
Mais fin de la pause, c'est l'heure,
La rando reprit sa ronde.

Les pins étaient parasols
Le soleil chauffait le sol ;
Une dernière montée,
Un belvédère domptés :
Vue sur la baie de Saint-Jean :
La mer remontée à crans,
L'estran s'est un peu caché.
Catherine et moi à cran,
La fin de la randonnée.

Mais devant tant de beautés,
Nous avions tout oublié.


Bernard Debève, le 11 juillet 2016



----------------

Animateurs de la randonnée :
Catherine/Yves et Georges

Photos :
Bernard, Catherine, Georges et Joël

----------------


Cliquez ici ... pour accéder au parcours et aux anciens reportages de cette rando.